14 – NUIT 2 – MATTEO [Chinese Man]

STAGE INVADERS CANDY GROOVE

 

En septembre 2015, Candy Groove voit le jour à partir d’une réflexion tournée sur la place de la Bass music, de la musique alternative et des cultures urbaines en France.

 

Comme concept, les fondateurs du label empruntent le chemin de la promotion et du développement d’artistes émergents de cette scène. Il fonctionne à 360° et s’investit à différentes échelles liées à la production culturelle : l’organisation de concerts et soirées, le management et le booking artistique et la production.

 

Leur crédo : Grossir le mouvement Bass Music en mettant en avant ses différentes facettes. Leur programmation au Reperkusound 2019 reflète cet état d’esprit : avec la venue de Flava D, artiste phare de la Bass house et de la Bassline made in UK ; Tambour battant, piliers du dubstep français et fondateurs des labels Château Bruyant et Gold Digger ; Matteo, membre fondateur de Chinese Man Records et Baja Frequencia représenteront la french touch du hip hop instrumental; et le Candy Crew avec Dudz, Bor & Mar et Kanchi qui distilleront respectivement de la Ghetto House, de la UK Bass et de l’Hybride Trap.

MATTEO
[FR_TRIP HOP]
NUIT_2

 

C’est en 2004 que MATTEO, entouré de ses deux comparses High Ku et Sly crée le groupe CHINESE MAN et par la même occasion devient co-fondateur du Label Chinese Man Records.


Toutefois, refusant de se contenter de cette expérience artistique qui s’enrichit à chaque création d’EP et LP ( “The Groove Sessions” Vol.1,2,3, “Racing With The Sun”,”Sho Bro”, “Shikantaza” pour ne citer qu’eux ) et de performances en Live (DJ set ou Lives Chinese Man), Matteo ne cesse de se réinventer, d’explorer d’autres univers: tour à tour compositeur, producteur et réalisateur de clips et de courts métrages (“Ordinary Man”, “La Jeune Fille et La Mort”), Matteo est toujours en quête de nouveaux projets. Et il le prouve à nouveau avec la sortie de son premier EP en solo intitulé : “Scaglia” qui sortira fin 2018. Pour définir l’essence de ce nouvel opus, Matteo évoque la figure du Caméléon : ainsi à l’instar du reptile, “Scaglia” apparaît comme un ensemble très varié pouvant coller à de multiples environnements.

 

“Le processus de fabrication est hybride et évolutif, parfois très personnel, parfois collaboratif, entièrement composé ou bien créé à partir d’un sample.(…) La figure du Caméléon m’a accompagné au gré de toutes ces expériences jusqu’à ma transformation actuelle, celui que je suis dans le présent. C’est donc la moindre des choses de lui rendre cet hommage. Cette peau qui mue est composée d’écailles, « scaglia » en italien (ça tombe bien, je suis d’origine italienne) » Matteo – Février 2018

 

https://www.facebook.com/matteo.chinesemanrecords/